Conférence de presse de rentrée

Gérard Sourisseau - Président - Agglo Pays de Dreux

En cette rentrée scolaire 2022, Gérard Sourisseau, Président de l’Agglo du Pays de Dreux, a réuni la presse pour faire un point sur les dossiers en cours. Il s’est réjoui de l’avancement global des projets en soulignant le travail des équipes dans une vraie dynamique d’ensemble. « Les services de l’Agglo sont au travail et abordent la rentrée avec sérénité et confiance » a-t-il déclaré.

Point par point, voici une synthèse des sujets abordés.

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

  • C’est un engagement majeur de l’Agglo du Pays de Dreux. Des signaux positifs se sont manifestés ces derniers mois. À propos de FM Logistic par exemple : un projet recalibré et concerté avec le monde économique et les riverains de la Zone de Porte Sud ouvre de nouvelles perspectives. La conduite de ce dossier se construit dans une démarche exemplaire du point vue environnemental et d’intégration.
  • Si l’hypothèse d’une implantation de FM Logistic se confirme, il n’y aura plus de terrains disponibles sur la Zone de Porte Sud : la société Lhermitte (machinisme agricole) va y transférer son siège social, la société Dubreuil (traitement de véhicules hors d’usage), une plateforme de logistique dans l’ameublement et l’équipement de la maison (CAFOM), la société EPOXYMMO (peinture galvanisante) complétée de quatre ou cinq entités complémentaires, une autre société spécialisée dans la dépollution de véhicules et une dernière tournée vers l’immobilier.
  • Sur les autres Zones et sites : Signature d’une promesse de vente avec un opérateur (PRB) en vue de la commercialisation de grandes unités sur la Zone des Merisiers (Chérisy). Sur la Zone des Livraindières, le rachat du site Chanoine (ex-Klarius) est en cours. La friche Biocoss quant à elle va être déconstruite.  KE France s’étend dans la Zone de Tremblay-les-Villages, zone qui profitera bientôt de l’aménagement d’une mini-déviation sécurisante. L’aménagement de du Parc de la Radio se poursuit : API Restauration prépare son arrivée tout comme les services techniques de la communauté d’agglomération qui investiront le site en 2023.
  • Pour la première fois, l’Agglo du Pays de Dreux participera aux Artisanales de Chartres, les 7, 8, 9 et 10 octobre prochains. Sur un stand commun réunissant cinq artisans, l’Agglo témoigne de son attractivité.

______________________________________________________________________________

CYCLE DE L’EAU

Là encore, l’Agglo du Pays de Dreux est en ordre de marche afin d’intégrer la compétence financière entière, avec une fusion des comptabilités au 31 décembre. Un schéma de cohérence territorial s’organise qui conduira vers la prochaine étape : l’équité sur la tarification.

______________________________________________________________________________

LE TRAITEMENT DES DÉCHETS

Nous sommes face à des enjeux environnementaux et financiers considérables. Sans action de notre part, la TOM (Taxe sur les Ordures Ménagères) pourrait augmenter de 15 à 20% dans les trois ans qui viennent.

C’est donc un vaste plan à trois ans qui a été adopté : l’extension des consignes de tri en 2023, la collecte des biodéchets en 2024 et leur recyclage ; et, à suivre, la mise en place d’une tarification incitative.

______________________________________________________________________________

LE TRANSPORT

  • La rentrée 2022 a été gérée confortablement par anticipation (inscription dès le mois de juin, adaptation du nombre de bus en amont…). Tous les élèves ont transportés dès
  • Nous envisagions et envisageons toujours de passer en GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) mais cette perspective a été différée en attendant les résultats d’une étude technique sur le recours à l’hydrogène.

______________________________________________________________________________

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

En plus du projet d’hydrogène tout juste évoqué, deux méthaniseurs sont en route. Des parcs éoliens ont vu le jour sur le territoire, et de nombreux projets restent d’actualité dans le domaine du photovoltaïque.

______________________________________________________________________________

LES ÉQUIPEMENTS

  • La piscine de Vernouillet est en plein chantier.
  • Nous travaillons aux réaménagements intérieur et extérieur de l’Atelier à spectacle. Sa labellisation en scène nationale a été validée au niveau régional, reste à franchir le cap ministériel. Un festival de territoire verra le jour en 2023 : Champs libres, avec une programmation hors-les-murs tout au long du week-end de l’Ascension, du 18 au 21 mai.
  • Un programme ambitieux, notamment en termes de performance énergétique, est à l’étude concernant les bâtiments de l’Agglo (en lien avec le Contrat Régional de Solidarité Territorial).

______________________________________________________________________________

L’HABITAT

Un volet complémentaire à l’ANRU met à notre dispostion une enveloppe de 15 millions d’euros supplémentaires et un redéploiement pour 5 ou 6 millions d’euros. Sur une dizaine d’années, des travaux de déconstruction, de reconstruction de logements, d’équipements, de voiries sur les quartiers de Bâtes et de la Tabellionne vont pourvoir être menés. Nous allons aussi construire 80 logements à Anet, Saint-Remy-sur-Avre, Saint-Lubin-des-Joncherets, Ezy-sur-Eure et Bû.

______________________________________________________________________________

L’APPUI AUX COMMUNES

  • Le fonds de concours, mis en place cette année, a permis de valider déjà une première série de projets. Dès septembre, d’autres projets seront accompagnés.
  • Le dispositif « Petites Villes de Demain » permet à une dizaine de communes de concrétiser, d’ici deux ou trois ans, des réalisations sur du logement, du commerce, des revitalisations environnementales en centre-bourg.
  • L’OPAH (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat) a été lancée en partenariat avec SOLIHA. Les premières campagnes concernant Anet, Ezy-sur-Eure, Ivry-le-Bataille, Nonancourt, Brezolles et Châteauneuf-en-Thymerais.

______________________________________________________________________________

L’ENFANCE-JEUNESSE-FAMILLE

  • Cet été, le service a déroulé ses activités dans un vrai partenariat avec les villes qui ont gardé la compétence. Il y a eu des temps de rencontres qui ont permis le décloisonnement : les urbains ont vécu des événements à la campagne et réciproquement. Même si l’on n’exerce pas la compétence partout, nous impulsons une coordination d’activités sur le territoire.
  • L’aide à la parentalité est en route depuis janvier. Elle fonctionne partout et semble répondre aux attentes des familles.
  • Dans l’exercice de la compétence enfance-jeunesse, la MEN (La Maison des Espaces Naturels) trouve sa vitesse de croisière. Sous la houlette des PEP 28 qui la gère, elle a affiché complet cet été avec des demandes provenant de divers territoires.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×