La Zoé branche bien les agents de l’Agglo

Cet investissement a été rendu possible grâce à la labellisation « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV). Ce label s’inscrit dans l’Agenda 21 et le Plan Climat Energie de Territoire de la Communauté d’Agglomération. Chantal Deseyne, Vice-présente de l’Agglo, en charge du Développement durable rappelle « Les pouvoirs publics doivent montrer l’exemple. Cet investissement montre l’engagement de notre collectivité dans la voie de la mobilité sans émission de gaz à effet de serre. » Au-delà de l’exemplarité écologique, c’est un véhicule à vocation pédagogique et expérimentale. L’usage de ce nouveau type de véhicule incitera chaque conducteur à acquérir une nouvelle conduite, plus souple et favorable à une moindre consommation d’énergie. L’utilisation de la motorisation électrique, sera évaluée en termes de coûts, de façon à orienter les choix de remplacement de la flotte de véhicules.

L’autonomie varie en fonction du type de conduite. Bien utilisée et en douceur de préférence, la Zoé peut parcourir jusqu’à 180km. Pour la recharger, une borne a été installée sur le parking de l’hôtel d’agglomération. ” ajoute Chantal Deseyne.

” Il existe aujourd’hui une vingtaine de bornes dans l’Agglo et plus d’une centaine sur le département gérées majoritairement par le Syndicat Départemental d’Energies. Toutes sont localisables sur notre application. Il y a également des initiatives privées comme à Renault et Leclerc.  Nos bornes ont la particularité de recharger en mode accéléré, c’est à dire en 1h15, à 22 kilowatt, selon la puissance acceptée par la voiture ” explique Aurélien Moreau, Responsable Contrôle SDE28.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×