La clause sociale d’insertion pour encourager l’emploi durable

Clause sociale d'insertion - Agglo Pays de Dreux

La clause sociale permet aux maîtres d’ouvrage d’utiliser la commande publique pour lutter contre le chômage et l’exclusion en réservant un nombre d’heures de travail à des personnes éloignées de l’emploi. Pierre-Frédéric Billet, directeur de la Maison de l’Habitat précise « La Maison de l’Habitat mène en ce moment un chantier sur le site de Beaurepaire qui verra sortir de terre 34 maisons. Cela représente 900 000€ de travaux. Avec la clause d’insertion, les entreprises seront tenues de faire travailler des personnes éloignées de l’emploi sur le chantier. » 

L’intérêt pour les participants est de bénéficier d’une formation au sein de l’entreprise en plus d’acquérir une première expérience solide et des compétences. Alain Gabrielli, président de la Maison de l’emploi et des entreprises du drouais ajoute, « C’est une façon pour les entreprises de trouver des compétences et de pérenniser leur main d’œuvre. » Les maîtres d’ouvrage, eux, encouragent l’emploi durable. 

Gérard Hamel rappelle : « Au démarrage, les entreprises jouaient le jeu, mais la formation n’était pas forcément donnée. Aujourd’hui elle est obligatoire et il y a plus de retombées positives, avec des embauches en CDD ou CDI. »

La Ville de Dreux qui a appliqué cette clause aux marchés publics de l’ANRU en 2008 puis à tous les marchés publics à partir de 2010, va aujourd’hui l’élargir aux marchés privés. 

 

En chiffres sur l’Agglo du Pays de Dreux : 

250 personnes ont participé au dispositif en 2017, soit 110 000 heures travaillées. 

83% des participants ont obtenu un CDI, CDD, ou une formation. 

28 personnes ont obtenu un CDI.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×