Accueil > Actualités > Juin 2020 > La Mobilité Douce

La Mobilité Douce

Nos habitudes sont solidement ancrées. En trouvant le moyen de déplacement qui vous convient, vous vous rendrez compte que se déplacer autrement est aussi un plaisir !
Les encouragements à la mobilité douce sont nombreux : accès vélo à tous les trains TER, pistes cyclables, profitez de ce 5 juin pour réaliser toutes les possibilités qui s’offre à vous au quotidien que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle !

La mobilité douce : c’est bon pour la santé et l'environnement !

Nos modes de vie nous conduisent à nous déplacer de plus en plus, avec de lourdes conséquences : les transports sont responsables de près d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre de la France et génèrent des polluants qui nuisent à la santé (notamment les particules fines et les oxydes d’azote). La mobilité est aujourd’hui au cœur des réflexions. Comment se déplacer au quotidien sans nuire à son pouvoir d’achat ? Comment limiter les pollutions liées aux transports ? Comment réduire les temps de déplacement et rendre les voyages plus confortables et conviviaux ? Quels investissements opérer pour des transports innovants et moins polluants ?...

Se déplacer autrement, c’est orienter ses choix vers des moyens de transport plus respectueux de l’environnement, et participer à la préservation des ressources naturelles, indispensables à notre bien-être. C’est surtout accepter de changer nos comportements par rapport à la mobilité... Place à la mobilité douce et à l’usage raisonné de la voiture (covoiturage, véhicules en libre-service…).

Vélo électrique, gyropodes, trottinettes électriques, gyroroue, hoverboard, il y en a pour tous les goûts. En savoir plus : www.mobilitedouce.fr

Plus d’information avec le Guide de l’Ademe

Une prime de 50 € pour faire réparer votre vélo

Le ministère de la transition écologique et solidaire a mis en place une mesure pour faciliter la pratique du vélo lors du déconfinement, comprenant :

  • un forfait de 50€ pour la remise en état d’un vélo au sein d’un réseau de réparateurs référencés
  • le financement de formations pour apprendre ou réapprendre à rouler à vélo

Une plateforme a été mise en ligne afin de mettre en lien les réparateurs de vélo et les particuliers souhaitant faire réparer leurs bicyclettes : Coupdepoucevelo.fr 

Le site vous permet de trouver un réparateur près de chez vous, puis de prendre rendez-vous avec lui. Vous recevez ensuite un code, par SMS , qu’il faudra communiquer au réparateur pour qu’il puisse valider cette prime.

Que couvre cette aide ? Coûts de main-d’œuvre, consommables, pièces détachées… Tous ces éléments peuvent être pris en charge par la prime. Parmi les opérations concernées, il y a le changement des pneus ou la remise en état des freins, par exemple. 

https://coupdepoucevelo.fr/auth/home

Et si on arrêtait d’aller à l’école en voiture ?

Quand on sait que 90 % des enfants habitent à moins d’1 km de leur école, il est possible de se passer de la voiture. On consomme ainsi moins de carburant, on pollue moins (y compris l’air aux abords de l’école), on s’évite les bouchons et le stationnement.

▶ Les meilleures options : la marche, le vélo ou la trottinette (pas électrique). En plus de préserver l’environnement, bouger c’est bon pour la santé. Il est même prouvé qu’on est ensuite plus attentif en classe !

À PLUSIEURS, C’EST PLUS SYMPA ! Des dispositifs (pédibus, vélobus, carapatte, cyclopatte...) sont proposés par certaines communes sur inscription. Le principe : des adultes se relaient pour récupérer les enfants à des arrêts et les emmener à pied ou à vélo jusqu’à leur établissement.

▶ Pour les trajets plus longs : bus, tramway, métro... Le transport scolaire ou en commun est toujours moins cher que la voiture (20 fois moins pour un abonnement annuel de bus) et moins polluant (un tramway émet 62 fois moins de CO2 qu’une voiture, un métro 54 fois moins).

▶ Et si la voiture est l’unique solution, il y a le covoiturage. Pour cela, on peut s’organiser entre parents. C’est économique et nettement plus convivial !

Un plan de mobilité en entreprise

Pourquoi pas la vôtre ? L’élaboration d’un plan de mobilité peut apparaître complexe, mais n’oubliez pas que de nombreuses structures peuvent vous apporter un soutien précieux.

En savoir plus avec l’Ademe et CCI France 

 

Agglo du Pays de Dreux

4, rue de Châteaudun
BP 20159
28103 Dreux Cedex France

Tél. : 02 37 64 82 00
Fax : 02 37 42 89 68

Horaires

Hôtel d'Agglo :
Du lundi au jeudi : de 09h à 12h et de 13h30 à 17h
Le vendredi : de 09h à 12h et de 13h30 à 16h30

Services Techniques :
Accueil téléphonique uniquement : Lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 8h30 à 12h
Mercredi : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h