01 - Arrivée des
déchets recyclables
 
Les camions de collecte sont pesés à l'entrée, puis déchargent dans des alvéoles séparées :
   - déchets recyclables sans sac,
   - déchets recyclables avec sacs jaunes,
   - papier provenant du tri volontaire.

Les camions sont à nouveau pesés avant de repartir.

Les camions viennent de l'Agglo du Pays de Dreux et de tout le département.
 

     Mensions légales
     © B L E U  N U A G E • NATRIEL • Agglo du Pays de Dreux • AR-VAL
 
02 - Remplissage de
la trémie - Alimentation
de la chaîne
 
La trémie est remplie environ une fois toutes les 30 minutes, pour alimenter la chaîne de tri.

Au démarrage de l'installation, NATRIEL trie environ 160 tonnes de déchets valorisables par jour.

Chaque après-midi, la chaîne traite uniquement les papiers provenant du tri volontaire.

 
 
03 - Séparation
des cartons et
des gros objets
 


Première étape de tri de la chaîne : les cartons et les gros objets n'arrivent pas à passer dans les trous des grilles et remontent pour être séparés des autres déchets.

Ce sont essentiellement les cartons bruns qui sont extraits ici.


Cliquez sur "Animation" pour voir le principe mécanique de cette étape.

 
 
04 - Pré-tri manuel
 
Le pré-tri manuel permet d'éviter d'introduire dans la chaîne automatisée de tri des objets dangereux ou risquant d'en bloquer le fonctionnement normal.

On retire ici des objets lourds, des toiles, des bâches plastiques, des pierres...

 
 

05 - Tri des objets :
plats / creux

 
Cette unité de tri est appelée "crible".

Elle sépare les déchets en 2 :
- d'un côté, les elements plats comme les papiers, les cartonnettes, les films plastique...
- de l'autre côté,
les formes creuses ou avec un volume en 3 dimensions.
 
 
06 - Séparation
des papiers et
des cartonnettes
 


Cette machine trie les différentes formes plates.

Des caméras identifient les types d'objets passant sur le tapis, puis, des jets d'air, guidés par les caméras, propulsent les déchets dans des trappes prévues pour chacun d'eux.

Ici, on sépare :
   - cartonnettes
   - papiers
   - autres

 
 
07 - Séparation
des métaux ferreux
 
Les métaux ferreux peuvent être attirés par un aimant.
Ici, c'est un énorme électro-aimant applelé "overband", placé au-dessus du tapis, qui aspire les métaux ferreux quand ils passent.

Ils sont ainsi séparés des emballages ne contenant pas de fer.


Cliquez sur "Animation" pour voir le principe mécanique de cette étape.
 
 
08 - Séparation
de l'aluminium
 
L'aluminium est un métal qui n'est pas attiré par les aimants.

Ici, on utilise le courant de Foucault pour éjecter les objets en aluminium dans une trappe séparée.


 
 
09 - Tri optique
 
En plusieurs étapes similaires, on utilise le tri optique pour séparer les différents types de déchets.

Des caméras identifient les types d'objets passant sur le tapis, puis, des jets d'air, guidés par les caméras, propulsent les déchets dans des trappes prévues pour chacun d'eux.

Ici, on sépare…
   - les bouteilles plastique en 3 lots :
         - transparentes non colorées,
         - transparentes colorées,
         - opaques,
   - les emballages "Tetra Pak".

Cliquez sur "Animation" pour voir le principe mécanique de cette étape.
 
 
10 - Tri manuel
de finition
 
À la fin du cycle de tri, les objets passent, sur des tapis, devant des opérateurs qui retirent ceux provenant des erreurs de tri.

Dans cette installation, l'une des plus performantes d'Europe, 85 % des déchets recyclables sont traités de façon automatique. Le tri des 15 % qui restent est effectué manuellement par des opérateurs.

Le taux d'erreur dans les balles de produits envoyées chez les industriels qui recyclent ces matières reste très faible (moins de 5 %).

 
 
11 - Alvéoles de stockage avant compression
 
Ces alvéoles stockent temporairement chaque type de matière.

Lorsque la quantité de matière est suffisante pour faire une compression et une balle, l'alvéole s'ouvre et le convoyeur envoie automatiquement la matière vers la presse.

 
 
12 - Compression
 


La presse permet de compresser les déchets valorisables avant de les envoyer dans des usines de recyclage.

De gros fils de fer servent à fixer les produits ensemble.

Les balles sont compressées les unes derrière les autres. La dernière compressée reste en place et servira de butoir lors de la prochaine compression.

Les balles sont ensuite récupérées par un chariot élévateur, qui les range selon leur type, avant de les charger dans des camions.

 
 
13 - Stockage du papier
 


Le papier est stocké ici. C'est un énorme tas de papiers qui arrive chaque jour.

Le papier n'est pas compressé car, comme il est souple, il ne tiendrait pas en balle comme les autres produits.


Il servira principalement à faire de la pâte à papier.

 
 
14 - Stockage du verre
 


Le verre qui arrive ici provient des bacs de tri volontaire.

Il ne subit aucun traitement et sera envoyé directement dans une fonderie de verre, pour devenir… des bouteilles toutes neuves.

Le verre est recyclable à 100 %.

 
 

15 - Poste centralisé
de commande

 
Toutes les machines de l'usine de tri sont pilotées et contrôlées depuis le poste de commande centralisé.

Il permet de régler la productivité de la chaîne, d'identifier les causes des pannes ou l'endroit exact des bourrages...